Jorg Hysek se classe parmi les designers de montres les plus connus et les plus réussis. Il est né le 14 mai 1953 à Berlin (Est) et en 1960 est venu avec ses parents, juste avant la construction du Mur, à Genève.


1.  Quel était la profession de votre père, votre mère?  Décrivez brièvement votre enfance.

Mon Père était orfèvre de métier ce qui mas permis de grandir dans une famille ou la créativité était omniprésente.Pour moi la magie de l’enfance c’est l’innocences et j’en ai profiter pleinement.

2. Enfant, aviez-vous une ambition particulière ? Que voulez-vous faire?

Oui, mon ambition première était et reste la liberté.

3. Quel est votre premier souvenir d’enfant?

Une charmante Sage-Femme

4. Avez-vous exercé une autre profession? laquelle?

Oui de nombreuse et toute différente, une des plus belle était peintre de rue

5. Qu’est-ce qui vous a fait choisir le métier de designer? Pour qui avez-vous travaillé dans le passé? Qu’est-ce qui vous a décidé à choisir votre voie?

J’avais comme projet de poursuivre mes études de sculpteurs en Italie qui a était interrompue par un manque de financement, le hasard m’a amenée à être engagé chez Rolex en tant que designer.

J’ai kiffer grave ! et c’est tout naturellement que ce métier et devenue ma vie et ma passion

6. Quel a été votre pire job?

L’inactivités

7. Quel a été le moment le plus difficile dans votre vie, et comment l’avez-vous surmonté?

Je l’attends de pied ferme !

8. Qui a eu la plus forte influence sur vous? Quelles sont vos plus grandes inspirations?

Les inspirations viennent à nous, il suffit de les saisir et pour moi c’est surtout en mer que je les croisent.

9. De quoi êtes-vous le plus fier?

D’être un précurseur dans le design horloger, exemple le plus récent est la montre connecter «Slyde » lancé en 2011.

10. Quels conseils donneriez-vous à un jeune de 20 ans qui désire suivre une voie semblable à la vôtre?

Mon conseil, seul le travail et la persévérance mène à la réussite sans oublié d’oser prendre des risques.

11. Nommez trois choses que vous aimeriez accomplir

Aujourd’hui mon ambition première c’est « Time Art », le concept sera présenté durant Baselworld 2018.

12. Où pensez-vous que l’industrie va être dans 10 ans?

Une réorientation en profondeur de l’industrie horlogère est inévitable.

La digitalisation du temps est aujourd’hui plus qu’une évidence et je suis sûr que l’industrie horlogère Suisse saura faire la différence dans le luxe.